Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam

Non pas à nous Seigneur, non pas à nous, mais à Ton Nom seul, donne la gloire



La Lettre de Change

L’activité financière de l'ordre prévoyait que les particuliers puissent déposer leurs biens lors d'un départ en pèlerinage. Les Templiers inventèrent ainsi le bon de dépôt. Lorsqu'un pèlerin confiait aux Templiers la somme nécessaire à son pèlerinage, le frère trésorier lui remettait une lettre sur laquelle était inscrite la somme déposée. Cette lettre manuscrite et authentifiée prit le nom de lettre de change. Le pèlerin pouvait ainsi voyager sans argent sur lui et se trouvait plus en sécurité. Arrivé à destination, il récupérait auprès d'autres Templiers l'intégralité de son argent en monnaie locale.

Les Templiers ont mis au point et institutionnalisé le service du change des monnaies pour les pèlerins.

 

La lettre de change.

Nous avons mis en scène lors de cette séance photos divers personnages.

 

Gauvain, un chevalier à temps prenant le rôle de trésorier.

Deux sergents de l'ordre dont l'un (Jocelin) porte l'habit de maison et l'autre (Olie) l'habit de guerre.

Didier, un pélerin en partance pour Jérusalem venant déposer un somme d'argent contre la lettre de change.

Renaud, un jeune paysan venant faire un don à l'ordre.

Yves, en partance pour jérusalem en péleriage pour l'expiation de ses péchés.

Jehan, un riche artisan tailleur de robe venant lui aussi faire un don à l'odre du Temple.

Gauvain le frère trésorier aidé de Jocelin un sergent se préparent à recevoir pélerins, artisans, et autres pour recevoir des dons pour l'ordre et procéder à des remises de lettres de change.

Frère Gauvain en plein travail.

Didier, un pélerin accompagner de sa soeur et de sa fille en partance pour Jérusalem vient confier son argent au temple. Une lettre de change lui sera remise.

Didier remettra sa lettre de change à la commanderie de Jérusalem. En échange il lui sera remis la somme qu'il a déposer à la commanderie de Provins en monnaie local.

Renaud, petit artisan Provinois vient faire un don de quelques deniers à l'ordre pour le salur de son âme.

Yves, lui aussi en partance pour jérusalem en péleriage pour l'expiation de ses péchés.

Il remet à l'odre quelques deniers Provinois en échange de la lettre de change.

C'est maintenant au tour de Jehan, un riche artisan, tailleur de robe. Celui-ci vient faire un don à l'odre du temple.

La motivation du donateur était d’invoquer le salut de son âme ou la rémission de ses pêchés.

La plupart des biens possédés par l’ordre du Temple provenaient de dons.

Satisfait de son don à l'ordre du Temple, Jehan le tailleur de Robe peut retourner à ses occupations en paix.

Nos trois Templiers s'en retourne mettre l'argent en sécurité.

Un grand merci à Julien pour les photos et un grand merci aux membres de la Mesnie de la Fortelle pour leur participation et leur patience dans ce projet qui nous tient à coeur.

Merci à l'office de tourisme de provins pour leur aimable autorisation à l'accès à la porte de Jouy.


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam

 

Non pas à nous Seigneur, non pas à nous, mais à Ton Nom seul, donne la gloire